Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

La solidarité intergénérationnelle

   La famille, cellule de base de la société, est le lieu privilégié où s'exerce la solidarité entre les générations. Solidarité sociale et culturelle, bien entendu, mais aussi solidarité matérielle.
L'apport entre les générations doit être envisagé de manière réciproque : si les jeunes ont besoin de leurs aînés pour se construire, les anciens ont besoin des jeunes pour rester dans le temps présent, pour percevoir le monde actuel en observant le comportement de leurs petits-enfants car l'ignorance est bien souvent source d'intolérance. Cette relation privilégiée "petits-enfants grands-parents", et qui ne repose pas sur l'autorité, permet de tisser des liens familiaux et sociaux : les personnes âgées sont un livre d'or pour les générations suivantes, elles facilitent le "travail de mémoire".

   Tous ces liens entre les générations sont fondés sur l'amour qui ne s'exprime pas de la même manière suivant les générations : cela suppose que chacun accepte la place qui est la sienne, il y a un temps pour tout et on ne peut gommer ces différenciations : chacun a un rôle à jouer, c'est ainsi que demeurent les richesses des échanges entre générations.

 

Lire aussi:

"Fragilité humaine" , sens ou non-sens dans la société européenne contemporaine.